Mon expérience d’auteure

Il m’est encore difficile de m’appeler ainsi. Dire que je suis « auteure », c’est me sentir imposteur. Je n’ai pas écrit de romans à succès. Mon nom n’est pas sur toutes les lèvres. On ne parle pas de moi sur comme on parle de Simon Boulerice ou de Fanny Britt. On ne me trouvera pas dans les librairies. Mais, j’ai écrit trois romans. Selon Antidote, qui définit entre autres l’auteur comme une « personne ou collectivité qui a créé une œuvre ou est responsable de son contenu intellectuel, de son arrangement ou de sa forme », je peux me sentir tout à fait libre de me nommer ainsi.

392416_3317895418466_592261280_n

 

Avril 2012

 

J’ai écrit mon premier roman, Peau de serpent, quand j’étais au secondaire. J’ai lancé un blogue de type journal intime sur lequel mon personnage racontait sa vie. J’ai partagé le lien à plusieurs personnes leur disant : « Hey, lis ça! C’est fou tout ce qu’elle vit, c’est cool qu’elle nous le raconte! », juste pour avoir leur appréciation. Les lecteurs de ce blogue, s’intéressant à peu près au même genre que moi, ont apprécié le récit. J’ai alors fermé le blogue – sur la plateforme Skyrock, pour ceux qui connaissent – pour déposer le tout sur Word et en faire un roman. Puis, en 5e secondaire, j’ai révisé et ai remis ce manuscrit à mon enseignant de Projet intégrateur. Bien que je n’apprécie pas autant mon premier roman que je l’appréciais à l’origine, je l’ai tout de même tatoué sur le corps et j’en suis fière. C’est bourré de fautes, de maladresses et d’incohérences, mais ça reste le début d’une longue et belle aventure.

Une fois le premier roman publié grâce au site Blurb, j’étais si fière de le tenir dans mes mains que l’inspiration est venue facilement pour en écrire deux autres. Les idées se sont enchainées, puis la publication est arrivée. Hop! en deux temps, trois mouvements, mes amis et moi-même tenions Si seulement…, puis un an plus tard, 5, 6, 7, 8, miroir dans nos mains.

J’ai envoyé mes manuscrits à plusieurs maisons d’éditions. Aucune ne m’a donné de réponse positive. Me suis-je découragée pour autant? Non. D’abord parce que je sais que plusieurs bons auteurs passent entre les mailles des éditeurs (pensons à J.K. Rowling!), mais aussi parce que je suis consciente que tout le monde n’appréciera pas ce que j’écris. Est-ce professionnel? Non, et j’en suis tout à fait consciente. J’ai tout de même continué d’écrire et de vanter mes romans. J’ai écrit aux journaux de ma région et à mes établissements scolaires pour leur faire part de ma réalisation. J’ai démontré, à ce moment, avec ma persévérance, que je n’avais pas besoin de la reconnaissance des autres pour être fière de moi-même. Je crois que c’est la plus grande leçon que je tire de mon expérience d’auteure.

Je ne peux conclure cet article sans me faire de la publicité. Si vous êtes intéressés à m’encourager, que vous êtes curieux de voir ce que je peux bien écrire autre que des articles de blogue ou des projets pour les élèves, il est possible de commander mon dernier roman, disponible en papier et en version Ebook. J’ai enlevé le premier, car il symbolise davantage une fierté personnelle qu’une « œuvre » que j’ai envie de partager. Le deuxième est quant à lui en attente de révision (c’est honnêtement celui duquel je suis le plus fière, donc je veux le rendre meilleur encore!) En cliquant juste ici, vous accédez à la page de mon roman où vous pouvez en lire un extrait ainsi que le commander. Puis, si vous avez des commentaires, je serai très intéressée à les recevoir! La critique ne peut que me permettre de m’améliorer!

S’il y a des lecteurs-auteurs dans la place, manifestez-vous. Je suis curieuse de connaitre votre parcours et de voir vos réalisations!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s