Le garçon en pyjama rayé

John Boyne, éditions Gallimard Jeunesse, 2007 (2006), 203 pages.

Bruno et sa famille déménagent. Il se retrouve alors sans ses amis et s’ennuie plus que tout. Sa curiosité et son petit côté aventurier le mèneront à faire une rencontre qu’il n’est pas près d’oublier.

Le résumé que je vous propose est très court, mais il est impossible d’en dire plus sans gâcher le roman. Il s’agit d’une histoire qu’on découvre peu à peu, à la même vitesse que le petit Bruno, un personnage ô combien attachant. Il nous fait découvrir sa réalité derrière ses yeux d’enfants, mais surtout avec l’éducation qu’il a eue et ce qu’il connait. C’est un petit bonhomme curieux qui ose aller plus loin que ce qu’on veut lui faire avaler.

« ― Les livres ne sont-ils pas importants? demanda Bruno.

― Les livres qui traitent de sujets primordiaux, bien sûr, expliqua M. Liszt. Non ceux qui racontent des histoires. Non ceux qui rapportent des faits qui n’ont jamais existé. » (Le garçon en pyjama rayé, p.95)

Ce roman est loin de m’avoir laissée indifférente. J’ai adoré la naïveté d’enfant de Bruno, mais aussi sa naïveté face à ce qu’il vit. Celle-ci est due aux croyances de sa famille, au mode de vie auquel celle-ci adhère. Il y a plusieurs éléments qu’il ne connait pas (ou qu’il ne comprend pas). Lorsque notre tête de lecteur ou de lectrice adulte (ou connaissant) réussit à faire des liens entre différents éléments, cette lecture devient un plus grand plaisir encore. Je n’ai pas l’impression d’être très claire, mais j’essaie d’en dire le moins possible pour ceux et celles qui ne connaissent pas le roman.

Tout ce que je peux vous dire, si vous n’avez jamais lu ce roman, c’est que vous devez le découvrir. Certains diront peut-être que ce n’est pas complètement représentatif de l’Histoire, mais je crois qu’il faut garder en tête qu’il s’agit d’une œuvre de fiction et que le but était de mettre de l’avant la naiveté d’un personnage qui ne voit qu’un seul côté de la médaille.

Pour découvrir cette histoire d’amitié, d’incompréhension et d’innocence, tout en encourageant les librairies indépendantes du Québec, cliquez ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s