Écrire sans corriger

Beaucoup trop souvent on entend les gens se plaindre que les jeunes ne savent pas écrire, ou pire encore, qu’ils font plus de fautes qu’avant. Faire de telles accusations, c’est ne pas admettre que le français est une langue difficile et impossible à maitriser à la perfection. Reculons dans l’histoire : l’écriture de la langue française se fait à partir de l’alphabet latin, comme plusieurs autres langues. Le principe de l’alphabet, à la base, serait qu’une lettre équivaille à un son et vice-versa. Le français, à l’origine, n’a pas adapté l’alphabet pour respecter son principe. On s’est donc retrouvé avec toutes sortes de combinaisons de lettres servant à représenter un seul son. Sachant cela, est-ce que les doubles consonnes, les combinaisons telles que « oi », « ou », « en/an/em/ » (et c’est pour ne nommer que celles-là!) sont normales à votre avis? Non.

Le problème engendré

La complexité de notre orthographe rend son apprentissage difficile et interminable. Dans certaines langues, dont le finnois, la maitrise de l’orthographe se fait au primaire. En français, même un enseignant a besoin de vérifier certains mots dans le dictionnaire. Nous avons beau lire une tonne de romans, mémoriser des combinaisons de lettres ou des mots entiers, nous ne parviendrons jamais à savoir tous les orthographier, leur transcription ne respectant pas le principe alphabétique.

On semble de plus en plus entendre la société reprocher à l’école de ne pas bien enseigner à écrire. Et, on diagnostique de plus en plus de dyslexie et dysorthographie. Est-ce que le problème vient réellement de l’apprentissage des élèves ou de l’enseignement des enseignants? Non, le problème vient davantage de notre orthographe qui ne tient pas rigueur du principe alphabétique.

Savoir qu’on fera toujours des fautes, douter sur chaque mot que l’on écrit, c’est décourageant pour un apprenant. Cela peut mener à une démotivation, voire même à un décrochage. Imaginez si l’orthographe était plus facile à maitriser : plus de temps pourrait être accordé au développement de son esprit critique, à la compréhension du message derrière la lecture d’un roman (et aux autres matières!)

Permettre l’écriture sans correction

J’en viens donc à ce point : il faudrait, en classe de français, permettre des séances d’écriture où les élèves ne seraient pas pénalisés pour leurs « fautes ». Pourquoi ne pas nous tourner vers l’approfondissement d’un argument bien développé? d’un récit original et bien construit? d’un poème enrichi de jeux de mots originaux? Et si on soulignait ces points forts des élèves qu’on voit trop souvent enfouis derrière une montagne de dictionnaires et de grammaires? Ne délaissons-nous pas un peu trop l’esprit critique au profit d’un mot « bien » écrit selon les choix des producteurs des dictionnaires? Et si, pour une fois, un élève se sentait bon en français et avait l’impression de maitriser sa langue? Parce qu’après tout, le français ne se résume pas qu’à l’orthographe!

Et vous, quelle est votre opinion sur le débat incessant de l’orthographe française?

8 Comments on “Écrire sans corriger”

  1. Ton article est très intéressant! Je suis également étonnée que le finnois soit maîtrisé si rapidement.

    J’aime bien l’idée des séances d’écriture sans correction. Toutefois, pour éviter que la correction des textes soit relayée au second plan et considérée comme une tâche moins importante, j’ajouterais une séance de correction du texte qui pourrait se faire en équipe. Le texte d’un élève pourrait être corrigé par un pair. Cela permet d’avoir un regard différent quand on corrige le texte d’une autre personne que le sien.

    J'aime

  2. Moi, je pense que l’orthographe fait partie intégrante du français. Bien écrire, doit aller de paire avec bien comprendre! On ne réussit pas à transmettre correctement ses idées quand on omet une lettre… Moi, je qualifie ce phénomène, de paresse grammaticale! D’autant plus que tout est tellement plus facile, via nos ordinateurs. Je ne partage donc pas votre opinion! Allez, un peu de courage et faites confiance à votre créativité qui saura bien, prendre sa place malgré les efforts à bien écrire!

    J'aime

  3. Ça me surprend ce que tu dis pour le finnois. Il me semble que les langues telles le finnois, le hongrois et l’estonien sont très complexes.

    Pour la langue française, j’aimerais qu’on simplifie les verbes. Est-ce que ça prend un S? Un T? Rien pantoute? Pas facile de s’y retrouver!

    En espagnol, on m’a appris qu’on peut utiliser le verbe sans pronom, parce que le verbe dit très bien le pronom en lui-même. Je ne trouve pas que les verbes sont simples, mais au moins, il y a une logique assez claire pour qu’on la comprenne.

    En terminant, une langue ça évolue. Ce qu’on trouve bizarre avec la nouvelle orthographe sera peut-être la norme dans quelques années. Et notre façon d’écrire actuelle pourrait être vue comme du vieux français.

    Je n’ai pas vérifié mes fautes! Aucune idée si c’est correct. #TeamRebelle

    Aimé par 1 personne

    • Le finnois est en effet une langue que les gens savent maîtriser dès le primaire. Il n’est pas normal qu’en français nous ne parvenions jamais à maîtriser notre orthographe au cours de notre vie. Les rectifications orthographiques datent quand même de 1990 et elles ne sont toujours pas enseignées. Ce ne sera pas demain la veille qu’on commencera à voir un changement… Les gens y sont beaucoup trop réticents.

      Aimé par 1 personne

      • Effectivement, le français est un langue dont l’orthographe n’est pas très transparent, c’est-à-dire que lettres ne correspondent pas qu’à un seul son et qu’il y a différentes façons d’écrire un même son. Paraît-il que l’anglais est encore pire… mais que le finnois et l’italien se maitrisent facilement. On ne parle que d’orthographe et de correspondance graphèmes-phonèmes, pas de construction de phrases, de conjugaison, etc.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s