TAG du virus-dont-on-ne-veut-plus-prononcer-le-nom

Bon, je suis aussi tannée que vous d’entendre parler du virus dont on ne prononcera pas le nom et de tout ce qui vient avec, mais j’ai eu envie de prendre le tout plus mollo et de créer un TAG en m’inspirant de toute cette situation. Toutes les occasions sont bonnes pour présenter des livres, non?

Couvre-feu : une lecture qui ne convient pas aux enfants

Sans aucun doute la bande dessinée Aliss de Patrick Sénécal et Jeik Dion. Une adaptation illustrée non censurée. J’ai adoré cette relecture que j’ai faite dans le cadre de mon défi BD (la catégorie du mois était une BD adaptée d’un roman). Aucune déception de mon côté, j’ai été soufflée par le talent de Jeik Dion et la façon dont il a amené le texte parfois obscène de Sénécal en images, sans perdre l’essence de l’histoire.

Rassemblement : un collectif

Projet P : Quinze femmes parlent de pénis. Un livre que je n’ai pas encore lu, mais qui traine dans ma pàl depuis sa sortie (après que ma mère, à qui je l’avais prêté, me l’a remis). Un titre (et une couverture) qui pique ma curiosité!

Distanciel : un livre qui se lit bien à voix haute

Il s’agit d’un album que j’ai lu très récemment. Je l’ai trop longtemps fait attendre dans ma pàl. Jack et le temps perdu. Une histoire qui m’a bouleversée, écrite de manière douce. C’est une lecture qu’on veut partager, qu’on veut lire avec émotions, à haute voix. C’est assurément un album que je lirai à mes élèves éventuellement, pour le plaisir de partager ce moment.

CHSLD et RPA : un livre publié avant 1950

Frankenstein de Mary Shelley. Un classique que j’apprécie notamment grâce à l’autrice, à son parcours. Une histoire que je lis autrement, pour apprécier le travail de cette femme.

Confinement : un livre que je lirais encore et encore

Je ne vous surprendrai pas, je vous ennuierai peut-être à en parler sans cesse, mais jamais je ne me tanne de lire Alice au pays des merveilles. Chaque lecture me fait rire, me fait découvrir des éléments de l’œuvre sous un autre angle.

Conférence de presse : un livre que tout le monde devrait lire

Le recueil de poésie Lait et miel (milk and honey)de Rupi Kaur. Pour ses mots justes, ses thématiques actuelles, son accessibilité. Une œuvre à lire dès l’adolescence.


N’hésitez pas à reprendre le TAG et à me mettre le lien vers votre article ou votre vidéo YouTube dans les commentaires pour que j’aille voir vos réponses!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s