Christiane F.

christianef1Christiane V. Felscherinow est une jeune fille entrant tout juste dans l’adolescence, mais une adolescence plutôt troublante. Pour échapper à sa famille dysfonctionnelle, Christiane se lie d’amitié avec une bande de jeunes drogués et prostitués. Influençable, la jeune fille tombera dans le même mode de vie que ses amis. Deuils, prostitution, héroïne, David Bowie et désyntox sont au rendez-vous dans cette biographie poignante.

J’ai découvert Christiane F. à l’adolescence. C’est à mon avis une biographie classique que devraient lire tous les adolescents. Bien qu’elle date (1978) et que le scénario soit situé en Allemagne, c’est le genre de situation auquel un jeune de n’importe quelle époque et de n’importe quel endroit pourrait faire face. Cette intemporalité ainsi que l’importance du sujet – très cru – rendent sa lecture incontournable.

Il est intéressant, à la lecture de cette biographie, de se questionner sur les causes du dérapage de Christiane. Plusieurs questions se posent. Y aurait-il moyen d’empêcher nos jeunes de tomber dans cette vie? Est-ce le quartier qui a une influence sur le développement de l’enfant? Ses amis? Son école? Sa famille? Pour ces réflexions, je conseille à tous les adultes de lire Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée.

« le chemin qui mène à la drogue n’est pas pavé des bizarreries d’une catégorie particulière d’enfants et d’adolescents fondamentalement marginaux, mais de tout un ensemble de problèmes étroitement imbriqués : conditions de logement inhumaines, impossibilité de s’épanouir dans le jeu, crises dans le couple parental, sentiment général d’aliénation et d’isolement au sein de la famille comme à l’école, etc. » (Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée, « Préface », p.7)

christianef2Honnêtement, à voir les amis de Christiane tomber comme des mouches de même que sa consommation augmenter de jour en jour, je m’attendais à une mort prématurée de la jeune fille. Pourtant, Christiane nous revient à 40 ans, avec une biographie écrite par elle-même (la première ayant été écrite par deux journalistes allemands). On y découvre que, bien qu’elle soit toujours en vie, on ne peut pas considérer que celle-ci soit des plus heureuses. Encore une fois, des questions se posent. Est-ce qu’une entrée dans le monde des grands qui commence aussi difficilement peut se rétablir avec le temps? Est-ce que la popularité qu’elle a gagnée avec la publication de sa première biographie a nui à son rétablissement?

Christiane F., c’est une – deux – biographie que parents et adolescents doivent lire. C’est un incontournable qui nous pousse à réfléchir sur les conditions que la vie nous offre et sur l’influence de notre environnement.

Si vous êtes intéressés par une version plus récente d’un roman dans le même genre que Christiane F., je vous conseille La déesse des mouches à feu (roman pour lequel vous pouvez lire ma critique en cliquant sur le titre).

Vous pouvez écouter le film de Christiane sur Youtube (lien ici). Personnellement, j’ai trouvé le film très difficile à regarder. Public averti!

Pour commander les biographies de Christiane et encourager les librairies indépendantes du Québec, cliquez ici et ici.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s