Tabou, parlons-en!

S’il y a bien une collection incontournable pour les jeunes, c’est à mon avis la Collection Tabou des Éditions de Mortagne. Celle-ci s’adresse généralement aux jeunes de 14 ans et plus, étant donné ses sujets assez difficiles. Chaque roman de la collection concerne une thématique différente qui rejoint les jeunes d’une manière ou d’une autre : intimidation, violence (conjugale, familiale), santé physique et mentale, sexualité, agression, et bien plus encore!

13453021_10207644602365363_953628329_oJ’ai découvert la collection avec le tout premier roman publié, Le carnet de Grauku, en 2010. Depuis, j’en ai lu plusieurs autres et mon objectif est de tous les lire. Pourquoi lirais-je ces romans quand j’ai passé le stade de l’adolescence? Parce qu’ils m’aident à mieux comprendre ce que peuvent vivre les jeunes. J’étais encore une adolescente il n’y a vraiment pas très longtemps de cela, mais ai-je vécu tous les sujets touchés par la collection Tabou? JAMAIS! Et je ne le souhaite à personne! M’approprier la collection est donc une façon de comprendre un peu mieux une plus grande diversité des problèmes qui touchent la période adolescente.

Donc, pourquoi la Collection Tabou est un incontournable?

Le point le plus important serait bien sûr le choix des thématiques qui s’adressent directement à un public en recherche de réponses. Ce n’est pas tous les jeunes qui iront vers les adultes pour régler leurs problèmes. La Collection Tabou, elle, peut le faire.

Bien que plusieurs auteurs contribuent à l’écriture des romans de la collection, le choix des mots, des expressions, est généralement toujours judicieux. Le vocabulaire rejoint le lecteur et le mène directement dans son monde à LUI.

Puis, j’oserais dire que déposer des romans Tabou ici et là dans les mains de nos jeunes pourrait les encourager à s’exprimer. Vous connaissez un ado qui ne comprend pas la transsexualité? Mettez-lui Éloi entre les mains. Vous côtoyez un jeune anxieux? Partagez-lui TAGuée. Vous croyez que votre ado risque d’avoir un trouble alimentaire? Parlez-lui du Carnet de Grauku. Pour chacun des sujets épineux de l’adolescence vous trouverez un roman associé.

J’aime la collection Tabou parce qu’elle est complète et actuelle. C’est un incontournable pour les adolescents, les parents et les enseignants.

 

Je tiens à remercier les Éditions de Mortagne pour le service de presse. Grâce à vous, je pourrai offrir à mes élèves une collection complète et créer des projets diversifiés à partir de romans qui leur plaisent. Rassurez-vous, lecteurs, toutes les opinions dans cet article sont sincères. J’ai contacté la maison d’éditions parce que j’aimais déjà la collection. Ce n’est pas le contraire.

 

4 Comments on “Tabou, parlons-en!”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s