Zut! j’ai raté mon gâteau

Annie L’Italien, Éditions Druide, Montréal, 2016, 254 pages.

1934 : Marie-Juliette, encore une jeune fille, est la cuisinière de la famille. Cette passion qui la consume la fait rêver de devenir rien de moins que chef.

1967 : Hélène est la maman réputée pour faire de bons petits plats originaux et bourrés de légumes cachés à ses enfants. Sa réputation lui vaudra une opportunité en or à laquelle elle ne s’attendait pas.

2016 : Émilie est passionnée de cuisine et rêve d’ouvrir son propre restaurant. C’est avec l’aide de Chef Grognon et de la petite valise verte qu’elle réussira.

DSCN0565Le récit de ces trois femmes est lié par cette petite valise verte qu’Émilie lui croira destinée. Malgré leurs époques différentes, une chose les rassemble : leur passion pour la cuisine et leur détermination de réussir dans un monde semblerait-il destiné à la gente masculine.

Ce roman m’a fait rire autant qu’il m’a émue. Les trois femmes sont passionnées et aspirent à ne jamais lâcher. Il leur arrive de s’enfarger à quelques reprises, ce qui crée des scènes cocasses. Elles continuent toutes de poursuivre leur rêve malgré les obstacles qui se montrent à elles. J’ai été impressionnée par cette volonté de réussir et de faire mentir les préjugés. Elles avaient tellement confiance que je ne pouvais que moi aussi croire en elles.

Outre le croisement des trois époques, la petite particularité qui m’a attirée vers ce roman est la présence de recettes. Chaque fois qu’un plat est cité dans un chapitre (chacun est très court, en passant, ce qui rend la lecture d’autant plus facile), on retrouve la recette pour le concocter tout de suite après. Et ce sont d’excellentes recettes super originales! Je n’ai pu m’empêcher de les essayer moi-même!

zut mes recettes

Avec des valeurs comme la famille et la détermination, le roman restera à mon avis intemporel. Il sera bon de le lire dans encore dix, vingt ou trente ans.

Un autre coup de cœur sur ma liste. Un roman léger que vous apprécierez dévorer cet été. Toutefois, je préfère vous en avertir, Zut! j’ai raté mon gâteau vous donnera assurément le gout de cuisiner et de partir à la poursuite de vos rêves. Parce que c’est à vous de créer votre destin!

« Alors, lorsque l’expert envoyé par le fournisseur se pointe pour discuter avec elle de ses besoins, Émilie a le choix : jouer la nunuche idiote en détresse qui ne peut survivre sans les compétences du Chevalier de La Cuisine, ou prétendre savoir de quoi elle parle. L’option deux lui semble la moins dommageable pour son orgueil. Toutes ces années passées dans le merveilleux monde du marketing d’entreprise doivent bien servir à quelque chose : l’heure du bullshitage a sonné. » (Zut! j’ai raté mon gâteau, p.92)

Pour commander ce roman fraichement sorti du four et encourager les librairies indépendantes du Québec, c’est ici!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s