Réviser en mode hockey

Rendre les apprentissages amusants est une manière intéressante d’aider les élèves à mémoriser certains éléments. En stage, comme j’avais des élèves très sportifs, j’ai tenté de les intéresser à un exercice de révision en organisant le cours sous forme de partie de hockey. Je vous partage ici le fonctionnement afin que vous puissiez reproduire cette organisation dans vos classes. Une manière intéressante de profiter de l’esprit de compétition des élèves pour faire de la révision en fin d’année! Vous trouverez également joint à l’article la feuille des « règlements » à remettre à chacune des équipes.

Division des équipes

Comme j’avais un groupe assez nombreux (plus de trente élèves), j’ai décidé de séparer la classe en quatre équipes différentes. Chaque groupe représentait une équipe ayant été dans notre ville. Cela a permis par le fait même de faire découvrir aux élèves les anciennes équipes de la ville. Dans chacune des équipes, les élèves devaient nommer un capitaine. Seul celui-ci était autorisé à lever la main pour donner la réponse. Cela encourageait donc les élèves à se consulter et à travailler ensemble au lieu de réfléchir individuellement et de tous lever la main en même temps.

Organisation de la partie

J’ai divisé la révision en trois périodes (dans le même cours, non pas en trois cours différents). Dans chacune d’elles, je posais aux élèves des questions reliées aux notions que nous avions vues précédemment, soit des questions sur le texte explicatif. La première période était donc sur la structure du texte (nommer les parties de l’introduction, le nombre de procédés explicatifs nécessaires par paragraphe, expliquer la différence entre un organisateur textuel et un marqueur de relation, etc.) La deuxième période était consacrée aux procédés explicatifs. J’ai profité de cette période pour remplir des notes trouées avec les élèves, puisque je devais revenir sur ces notions avec eux. Mes questions étaient donc basées sur ces notes et les trous à remplir. La dernière période était quant à elle une révision grammaticale. J’ai pris des phrases des textes des élèves avec des erreurs qui revenaient souvent et je leur demandais d’indiquer où se trouvait l’erreur, de la corriger et de la justifier. Il a été agréable de voir que plusieurs reconnaissaient avoir fait cette erreur. L’exercice leur a permis de mieux comprendre celle-ci.

Une fois la question posée, les élèves disposaient d’une minute de réflexion. Chaque fois qu’un capitaine levait la main, le chrono s’arrêtait. Après une minute, si personne ne réussissait à trouver la bonne réponse, les élèves bénéficiaient d’un indice.

Mon retour

Honnêtement, j’ai apprécié l’expérience, mais j’aurais pu l’apprécier encore plus. Je me suis mis beaucoup de pression pour que l’activité réussisse, donc j’étais plus nerveuse que je ne profitais du moment. De plus, j’ai mal calculé le temps que les élèves prendraient pour répondre aux questions, donc je n’en avais pas préparé assez. La prochaine fois, je m’assurerai donc d’avoir davantage de questions, quitte à finalement ne pas toutes les poser, et je profiterai de l’engouement des élèves pour m’amuser aussi.

Si vous réalisez l’activité en classe, n’hésitez pas à nous partager votre expérience! Il est toujours plaisant de lire vos commentaires!  

Hockey révision

2 Comments on “Réviser en mode hockey”

  1. J’ai fait une activité semblable en première secondaire, mais avec le baseball. J’avais préparé un document de révision, intitulé «Comment gagner la partie – Stratégies pour réviser efficacement son texte», qui était séparé en «manches». Chaque manche comportait des questions ou des trous à remplir, une section «Conseils du coach» et une section «Ne te fais pas retirer!» qui présentait des erreurs fréquentes des élèves. Par exemple, la première manche parlait de syntaxe (phrase de base), la deuxième s’intéressait à la ponctuation (virgule), la troisième correspondait à l’orthographe grammaticale (accords dans le GN, de l’adjectif et du verbe), etc. La dernière manche faisait un rappel de la structure du texte que les élèves allaient devoir écrire à l’examen d’étape. En ce qui concerne le déroulement de l’activité, je séparais la classe en deux équipes. À tour de rôle, un joueur par équipe venait au bâton en même temps (en avant de la classe) et le premier qui me donnait la réponse faisait un coup sûr (il pigeait un carton parmi ces choix: simple, double, triple ou circuit). J’avais dessiné deux terrains de baseball au tableau, un pour chaque équipe. Si l’élève pigeait un double par exemple, j’avançais son bonhomme sur le deuxième but (j’avais fait imprimer des bonhommes rigolos au préalable). Au fur et à mesure que la partie avançait, les élèves remplissaient leur document à l’aide des réponses données. À la fin, l’équipe qui avait fait le plus de points remportait le match. J’ai fait cette activité en première secondaire et ce fut un succès. Le seul hic est qu’au contraire de toi, j’avais préparé trop de questions. Donc, nous n’avions pas eu le temps d’aborder chaque notion en profondeur. Toutefois, comme ce n’était que de la révision, ils avaient déjà tout appris et étaient tout de même prêts pour leur production écrite.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s