Culottées

Pénélope Bagieu, éditions Gallimard, 2016.

Dans cette bande dessinée, Pénélope Bagieu nous offre quinze portraits de femmes de tête qui ont décidé de poursuivre leur voie malgré ce qu’ont pu faire les croyances traditionnelles de la société pour les en empêcher. Sont notamment présentées des femmes comme Margaret Hamilton, qui a incarné la méchante sorcière de l’ouest, Annette Kellerman, qui a popularisé le maillot de bain une pièce et Agnodice qui est devenue la première gynécologue de son pays.

Les portraits présentés sont très diversifiés. On y rencontre des femmes de toutes les époques, mais aussi de toutes les cultures. C’est parfois ce qui m’a éloignée de certains portraits puisque je ne connaissais pas nécessairement toutes les subtilités de la culture de ladite femme pour bien comprendre l’ampleur de ce qu’elle avait fait. Par contre, cela ne m’a pas empêchée de m’émerveiller devant ces dames fortes qui ont décidé qu’il valait la peine de tracer sa voie même lorsque celle-ci est bloquée.

On voit trop peu de ces portraits dans les manuels d’histoire ou dans les manuels scolaires tout simplement. Comme si on voulait nous faire croire qu’aucune femme (ou peu de femmes) n’avait eu une quelconque influence dans l’évolution des sociétés. Cette bande dessinée vient nous prouver totalement le contraire. Et bien que les portraits soient originaux, tout ce qu’ont fait ces femmes est inspirant, d’une manière ou d’une autre. J’ai d’ailleurs eu un « coup de cœur » pour Margaret Hamilton qui a décidé de ne rien changer à son apparence même si les producteurs de film pour lesquels elle passait des auditions la critiquaient. Plutôt que de les écouter, elle a manipulé le destin pour profiter de ce caractère unique qui la décrivait. Une réaction qu’on devrait toutes et tous avoir lorsque quelqu’un critique notre apparence.

Il me tarde de découvrir davantage de portraits dans le tome 2. Des femmes qui ont mis leurs culottes, Pénélope Bagieu a su nous en présenter. Et je suis persuadée qu’il y en a des milliers d’autres. Vous pouvez commander la BD et encourager les librairies indépendantes du Québec en cliquant ici.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s