Pourquoi j’aime prêter mes livres?

Mes livres sont mes précieux. J’y ai longtemps tenu comme à la prunelle de mes yeux, en y faisant le plus attention possible. Aucun coin de page corné, aucune marque de surligneur… tout pour qu’il reste dans son état de « nouveauté ». Pourquoi? Allez savoir! Aujourd’hui c’est très différent. J’adore prêter mes livres (s’ils me reviennent bien entendu!), que ce soit à mes proches, mes amis-es ou à mes élèves, et ce même s’ils ne me reviennent pas dans un état parfait.

Lire avec un œil différent

Lorsque je reçois des livres, il arrive que ma mère les lise avant moi et je trouve cela franchement agréable. Je peux me faire une idée différente et le voir d’un autre œil étant donné qu’elle l’a lu avant moi. Je sais également que je peux discuter de ma lecture avec elle. Cela n’est donc plus une activité solitaire.

La fierté de partager ses coups de cœur

Ce n’est pas un secret pour mes proches et mes amis-es, j’ai beaucoup de choix de livres. J’aime avoir l’impression que mon chez-moi est une bibliothèque. Quand des lecteurs-trices viennent me voir, il me fait plaisir de leur prêter des livres qui conviennent à leur style, mais aussi de leur faire découvrir mes coups de cœur. Je les laisse fouiner parmi ma sélection et leur conseille quelques titres. Quelle fierté de savoir que j’ai fait découvrir un-e auteur-e à quelqu’un d’autre!

Leur donner du vécu

Comme je suis une grande lectrice de littérature jeunesse, j’ai plusieurs choix à offrir à mes élèves. J’ai donc une vingtaine de livres dans ma bibliothèque de classe qui risquent de plaire aux jeunes auxquels j’enseigne. J’aime analyser ce qu’ils choisissent et faire mes prochains achats en fonction de leurs gouts. Je fais moi-même des découvertes lorsqu’ils viennent me parler de ce qu’ils ont lu chez eux et aimé. J’ai l’impression qu’à l’adolescence, certains perdent leur plaisir de lire et je trouve cela très dommage. Je suis donc très satisfaite de voir les livres dans ma bibliothèque me revenir tout écornés parce qu’une dizaine d’élèves me l’ont emprunté. Je crois de plus en plus en la nécessité de partager ses livres avec les autres pour rendre la lecture plus démocratique. Si un livre est abimé, c’est généralement parce qu’il a été apprécié!

Donner sa chance aux autres

Je suis très choyée en matière de livres. J’en reçois plusieurs, que ce soit de mes proches ou des maisons d’éditions. J’ai aussi la possibilité de m’en procurer de nombreux, ce qui m’aide encore plus à garnir ma bibliothèque. J’aime prêter mes livres pour partager cette chance avec les autres. Ce n’est pas tout le monde qui a la possibilité de se procurer autant de livres. Les bibliothèques municipales existent, c’est vrai, mais lorsqu’il est question de nouveautés, c’est parfois difficile de les lire dans un temps qui nous convient. J’apprécie donc le fait de pouvoir permettre à ceux qui m’empruntent des romans de le faire en toute quiétude. Je considère que la chance se vit toujours mieux quand on permet aux autres d’y prendre part.

Et vous, aimez-vous prêter vos livres?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s