Polatouches

Marie Christine Bernard, éditions internationales Alain Stanké, Montréal, 2018, 225 pages.

Stéphanie et Josée sont en couple depuis plusieurs années, mais les parents de la première ne sont toujours pas au courant. Comme l’insistance de Josée pour fonder une famille commence à devenir pesante pour Stéphanie, celle-ci décide de passer quelque temps au chalet de ses parents pour réfléchir. Elle passera plus de temps avec son meilleur ami Claude et rencontrera ses voisins un peu étranges.

Ce roman traite principalement de quête identitaire. Ce qui est intéressant est que même si Stéphanie semble être la protagoniste de cette histoire, les autres personnages qui gravitent autour d’elle vivent eux aussi une quête identitaire. Cela n’est donc plus que l’histoire de Stéphanie et sa sortie du placard, mais aussi celle de Claude qui cherche à comprendre d’où il vient et celle de Josée qui cherche à renier en partie ses origines.

J’adore ces histoires où les gens ne savent pas trop qui ils sont. C’est réconfortant, et en même temps triste de voir que la vie semble être une éternelle question. Qui sommes-nous? Qui voulons-nous être? Il est parfois difficile de faire un heureux mélange entre ce qui nous a formé et ce que nous voulons former. Chacun des personnages de ce récit le démontre bien.

« Pourquoi les complicités de l’enfance se transforment-elles, lorsque l’on touche à l’âge adulte, en incompréhension, puis en tension sourde? Comment en vient-on à ne plus souhaiter se confier à cette mère, à ce père, à qui pourtant l’on racontait naguère tous ses secrets? » (Polatouches, p.20)

Le roman se lit tout seul. Même s’il n’y a pas une foule d’actions, on se sent comme aimanté. L’histoire coule bien et les pages se tournent sans même qu’on s’en rende compte. Il s’agit d’une très belle lecture pour décrocher. Située la plupart du temps dans la forêt, l’histoire nous sort des sentiers battus avec ses étrangetés et sa légende amérindienne. Le qualificatif que je donnerais à ce roman est surprenant.

Si vous désirez plonger dans cette histoire à la fois curieuse et captivante tout en encourageant les librairies indépendantes du Québec, cliquez ici!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s