Paris est à nous

Jojo Moyes, éditions Bragelonne, Paris, 2018, 406 pages.

Dans ce roman se regroupent des histoires d’amour de longueurs différentes. Le décor de Paris, dans lequel prennent place la plupart de ces histoires, ajoute une touche romantique à la plume déjà mielleuse de Jojo Moyes.

J’ai apprécié la composition du livre, qui nous faisait découvrir une histoire assez longue au début, à laquelle j’ai vraiment accroché, pour ensuite nous proposer des nouvelles beaucoup plus courtes, qui se terminaient pour la plupart de façon inattendue – et humoristique. Un heureux mélange qui fait de ce livre un qu’on veut laisser sur notre table de chevet pour bien tomber dans les bras de Morphée.

« De temps en temps, Nell se demande si, à force, on ne risque pas de la confondre avec un canapé de magazine de déco ou une plante verte, mais mieux vaut ne pas se poser trop de questions. » (Paris actually, p.24)

C’était la première fois que je lisais une œuvre de cette autrice, et je dois admettre que j’ai bien apprécié. C’est le genre d’histoire qui fait parfois sourire, parfois rêver, parfois enrager. On tombe amoureux des personnages et on souhaite surtout que les protagonistes tombent sous le charme eux-aussi.

Pour une lecture à l’eau de rose qui fait du bien au moral, cliquez ici!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s