À vos ordres, colonel Parkinson!

François Gravel, éditions Québec Amérique, 2019, 159 pages.

Alors que François Gravel est dans la soixantaine, le diagnostic tombe : Parkinson. L’auteur jusqu’alors en pleine forme voit son quotidien devenir plus difficile. À travers ses apprentissages, il partage avec nous comment il vit avec sa maladie.

Je n’ai pas un intérêt particulier pour la maladie de parkinson, ne connaissant personne qui en souffre, mais j’adore l’auteur François Gravel. Je n’ai donc pas hésité une seconde avant de m’intéresser à ce « roman ». Cet intérêt fut grandement récompensé au courant de ma lecture, qui a été franchement agréable.

Tout d’abord, le livre nous permet de mieux comprendre la maladie, ses conséquences, mais aussi ses causes. Cet aspect du livre, soit dit en passant assez court, le rend très intéressant à exploiter en troisième secondaire. Tout est clairement expliqué, mais permet surtout de rejoindre un vaste destinataire. On n’entre pas ici dans une description scientifique difficile à suivre. Dans ses mots, l’auteur vulgarise ce qu’il apprend.

Ensuite, ce qui m’a plu dans ce récit est le côté lumineux que donne l’auteur à cette histoire qui pourrait être dramatique. On reconnait l’humour de François Gravel, ses réflexions comiques, mais profondes. Avec une belle autodérision, il partage avec ses lecteurs.trices les complications auxquelles il fait face dans son quotidien. Des éléments auxquels on ne pense pas, mais qui deviennent de réels défis pour lui.

« Je ne sais pas à quoi tu as pensé quand tu m’as choisi, Parky, mais tu as vraiment raté ton coup. Pire encore, tu me procures un sujet pour écrire un nouveau livre. Je ne sais pas ce que ton patron pensera de toi, mais tu as commis une erreur de débutant. Autant faire vivre une peine d’amour à un chanteur country : il en profitera pour composer de nouvelles chansons et finira par te remercier. » (À vos ordres, colonel Parkinson!, p.68-69)

Même s’il ne s’agit pas d’une fiction, cette histoire de vie pertinente nous permet de comprendre comment vit une personne apprenant qu’elle est atteinte de la maladie de Parkinson. C’est une œuvre à découvrir à tout âge! Cliquez ici pour commander À vos ordres, colonel Parkinson!, et par le fait même, encourager les librairies indépendantes du Québec.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s