Kateri et le corbeau

Rollande Boivin, éditions Bayard Canada, 2019, 119 pages.

Kateri, jeune Autochtone, et sa famille tentent de survivre au gré des saisons en sol québécois. Près des Blancs qui menacent leur territoire, ces personnages soudés voient les leurs mourir. Toutefois, sous la forme d’un corbeau, les proches reviennent pour protéger ceux qu’ils aiment, comme le veut la légende algonquine.

Parlez-moi de légendes et de peuples amérindiens, je suis toute ouïe. Ce sont deux sujets qui m’intéressent pour leur côté historique. Dans ce roman, nous suivons donc la protagoniste Kateri, une jeune métissée qui perd deux êtres qui lui sont très chers. Sous la forme d’un corbeau, ceux-ci reviennent la protéger, elle et sa famille. C’est touchant.

Toutefois, j’ai refermé le livre avec un sentiment mitigé. La versification du texte l’a rendu très doux, ce qui allait parfaitement avec la thématique de la réincarnation. Je ne suis tout de même pas certaine d’avoir apprécié pleinement le roman. Pour une histoire comme celle-ci, je m’attendais à ressentir plus de frissons, à avoir une petite larme au coin des yeux, mais ce ne fut pas le cas. Cela manquait de profondeur.

« La terre n’est pas à vendre. Elle est notre mère.

Nous sommes ici, comme ses enfants,

depuis deux cent cinquante ans. » (Kateri et le corbeau, p.85)

Les thématiques sont pertinentes dans un esprit où on cherche à discuter de ses croyances (quelles qu’elles soient), d’amour, d’injustice et de soutien. C’est pourquoi je pense que l’histoire aurait eu avantage à être plus exploitée, qu’on la creuse encore un peu. C’est pour moi une amorce intéressante à de belles discussions, mais pas une lecture de consolidation. Vous pouvez commander le roman et encourager les librairies indépendantes du Québec en cliquant ici!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s