Ta vie de youtubeuse

Valérie Fontaine, éditions Les malins, 2019.

Avec la mode des chaines Youtube, tu ne peux t’empêcher de vouloir lancer la tienne. C’est le temps. Tu t’y mets, trouves des concepts originaux qui te permettront de te démarquer, mais surtout tu t’entends avec tes parents pour que rien ne soit fait dans leur dos. Est-ce que ton nombre d’abonné.e.s grimpera assez rapidement? Quelles erreurs monumentales commettras-tu? Dans ce livre dont tu es le héros, tu pourras te lancer dans une aventure youtubesque avant de, peut-être, te lancer pour vrai!

Déjà, le mélange entre « livre dont vous êtes le héros » et chaine youtube me plaisait. Un livre qui promettait d’être très actuel. J’ai d’ailleurs trouvé que l’héroïne que nous incarnons était très comique. Ajoutez cela à la dynamique du type de livre et ça devrait donner un alliage assez intéressant. Et ce fut le cas, mais avec quelques bémols.

Tout d’abord, le tome 1 m’a nettement moins accrochée que le deuxième. Je l’ai trouvé plus superficiel, alors que les thématiques du deuxième tome étaient plus profondes, bien ancrées dans l’adolescence (sans toutefois tomber dans le mélodrame). On y abordait entre autres l’amour et ses nombreux questionnements. Le tout de manière joviale. Si j’avais été ado, j’aurais écouté « mes » vidéos avec un grand plaisir! L’héroïne découvre les réels avantages et inconvénients de la popularité qui vient avec une chaine Youtube, ainsi que du travail que cela demande. On creuse la thématique de manière plus éclairée dans le second livre que dans le premier, tout en gardant le côté très humoristique.

« C’est étrange de parler avec un objet qui te fixe de son objectif, mais ce qui est magique, c’est de savoir qu’il y a des centaines de personnes de l’autre côté qui t’écoutent, réagissent… qui sont avec toi-même si tu es présentement seule et qu’elles le sont probablement aussi […] On dira ce qu’on voudra contre les médias sociaux, tu ne t’es jamais sentie aussi entourée que depuis que tu parles seule devant une caméra! » (Ta vie de Youtubeuse 2, p.77)

Ensuite, autant dans le premier que dans le deuxième tome, j’ai été quelque peu déçue par les possibilités. Bien que ce soit un « livre dont vous êtes le héros », j’ai parfois trouvé que je manquais de choix. Au terme de certains, on me demandait parfois de revenir et de choisir l’autre option, ce qui, au final, m’a donné l’impression d’être limitée.

Tout de même, le concept est fort intéressant et risque de plaire aux adolescent.e.s, autant pour son sujet que pour sa forme. Une belle petite découverte à ajouter à sa bibliothèque de classe!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s