Un mois de littérature d’horreur

Pour le mois d’octobre, je me suis lancé le défi de ne lire que des romans d’horreur. Je me suis fiée principalement aux titres des livres non lus dans ma bibliothèque ainsi qu’à leur quatrième de couverture.

Annotation 2019-10-28 171211

La pile de livres que je me suis donné le défi de lire en octobre

Tout d’abord, je crois important de définir le mot « horreur ». Selon le dictionnaire Antidote, l’horreur est notamment une « impression violente causée par la vue ou la pensée d’une chose affreuse », une « chose ou personne très repoussante ». Selon la source-pas-toujours-très-fiable qu’est Wikipédia,

« L’horreur est un genre littéraire s’inscrivant dans le registre de la peur. Ce genre met souvent en scène des phénomènes surnaturels (et des créatures à l’avenant : vampires, fantômes, loup-garous et autres monstres) mais aussi des psychopathes et des tueurs en séries. Le roman d’horreur cherche à susciter chez le lecteur l’angoisse et l’effroi, ou à tout le moins à le mettre mal à l’aise ».

Personnellement, cette impression violente, cette angoisse vient principalement lorsque je lis des romans mettant en scène des esprits ou des psychopathes. Imaginer quelqu’un m’observer l’autre côté d’une fenêtre m’empêche assurément de dormir! Ce mois-ci, malgré tout, j’ai réussi à dormir sans cauchemarder, yeah!

Animation Trying Out The Scaryface Trick GIF by weinventyou - Find & Share on GIPHY

Petit retour sur mes lectures

Les esprits ont peu fait partie de ma pile de livres lus. En effet, ils étaient bien présents dans le roman Cap-aux-Esprits d’Hervé Gagnon, mais dans Lac Adélard et le troisième tome d’Insolite, pour lesquels je m’attendais à trembler, la peur ne s’est pas pointée. Les entités fantomatiques étaient peu présentes, voire peu effrayantes. Cap-aux-Esprits remporte donc la palme du roman fantôme!

En ce qui a trait aux psychopathes, j’ai découvert Coraline, un roman enfantin, mais sombre à souhait, dans lequel prenait place une deuxième mère effroyable. Ce qui est drôle (ou épouvantable, plutôt), c’est qu’un des cauchemars qui m’a marquée durant mon enfance est lorsque j’ai rêvé que ma mère avait une méchante jumelle qui voulait m’emmener avec elle dans le trou du bain! Ce roman m’a donc rappelé de drôles de souvenirs, tout en me faisant frémir à quelques reprises. J’ai également lu Bouche cousue de Marilou Addison, roman dans lequel est décrit un personnage franchement déroutant et dégoutant avec une série de meurtres dénuée d’émotions. Ces deux romans méritent une place ex æquo dans ma catégorie du roman psychopathe!

Pour ce qui est des créatures un peu plus monstrueuses, je n’ai lu qu’Infectés de Marc-André Pilon, un roman dans lequel, du jour au lendemain, le monde est envahi par des espèces de zombies/morts-vivants/créatures bizarres avec trop de caractéristiques dégueulasses. Nos jeunes personnages sont bien vite mis à l’épreuve et doivent tenter de survivre dans ce monde d’infestés. Une découverte très halloweenesque qui m’a bien plu!

Bref, je suis en général assez satisfaite de mon mois de l’horreur et je suis surtout très contente d’avoir réussi à dormir sur mes deux oreilles! Il faut croire qu’avec le temps, je m’endurcis!

Et vous, quelles sont vos peurs? Vos livres effrayants préférés?  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s