Ils étaient deux

Éric Chassé, Guy Saint-Jean éditeur, 2018, 395 pages.

David et Léonard planifient une « petite » vengeance pour leur enseignante. Toutefois, ce plan qui leur semblait insignifiant prend une toute autre tournure et mène à une véritable tragédie. Alors que seul un des deux ados est déclaré coupable, l’autre s’en tire et commence sa vie adulte sur de nouvelles bases. 10 ans plus tard, l’accusé n’a toutefois pas digéré cet abandon par son ancien meilleur ami.

Je dois avouer que la haine qu’entretenaient les deux ados envers leur enseignante m’a donné la chair de poule au début de ma lecture. En tant qu’enseignante, il est certain que ce premier chapitre est venu me chercher! Je ne savais pas à quoi m’attendre pour la suite, mais j’ai été quelque peu soulagée que le reste de l’histoire ne soit plus autour de cette haine, mais autour de la vengeance d’un des garçons.

Toute l’histoire se base sur ce suspense : que fera l’accusé pour se venger de son ami qui l’a abandonné pendant les dix dernières années? En plus de nous tenir en haleine, cette idée principale permet de réfléchir à tout ce qui concerne la solidarité et la rancune.

Autre pan de l’histoire qui prend une place fort importante : la relation hostile entre David et son beau-frère. Une obsession négative pour l’autre qui les entrainera dans des chemins épineux. Ledit beau-frère en devient d’ailleurs détestable. Sa fixation pour son beau-frère le rend totalement insupportable, ce qui nous rallie à la cause de David. Toutefois, si l’on revient à son histoire de jeunesse, David ne nous semble plus aussi angélique. Une autre manière de travailler le suspense dans ce roman de près de 400 pages!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s