Entre réalités

Johanne Dion, éditions Hurtubise, 2019, 305 pages.

À l’aube de son dernier été avant la fin de son secondaire, Jordane sent que ses vacances s’annoncent mémorables, notamment grâce à la rencontre qu’elle a faite avec le beau commis du club vidéo. Les papillons sont au rendez-vous jusqu’à ce qu’elle réalise que ledit jeune homme a un jardin secret plutôt déconcertant, qui la plongera bien malgré elle entre deux réalités.

J’ai lu ce roman en deux jours à peine. Cela faisait un bout que je ne m’étais pas sentie aussi happée par une histoire. Un peu comme la protagoniste, lorsque j’étais plongée dans ma lecture, j’avais l’impression d’être entre deux réalités. La mienne prenait le bord l’instant que je tourne les pages.

Comme il s’agit d’un premier tome, l’autrice met les bases, brosse le portrait des personnages significatifs, sans toutefois nous laisser dans l’inaction. Juste pour la relation amoureuse qui se développe entre Jordane et Alex, le roman m’a plu. Leur histoire impensable est belle et m’a fait revivre ces premiers instants d’amour. De plus, le lien que la protagoniste développe avec la jeune Élodie, qui ne mène pas une vie facile, nous montre que la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. Alors que la mère de Jordane, travailleuse sociale, est souvent absente pour rencontrer les familles, l’adolescente s’inquiète pour cette jeune endeuillée qu’elle ne connait pas. Tout nous ramène à cette idée de double réalité et on se rend bien vite compte que même si elle balance entre les deux, Jordane ne peut échapper au fait qu’elles sont intimement liées.

« « Tout le monde cache une poignée de secrets dans un jardin privé », lui avait déjà dit sa mère pour tenter d’expliquer pourquoi elle avait tant de gens à aider. Des blessures, des regrets, des peurs, qui parfois remontent à la surface sous forme de tempête quand la vie ne nous offre qu’un chemin rocailleux pour avancer » (Entre réalités, p.205).

La chute de ce premier opus semble nous laisser comprendre que le rôle de la protagoniste prend lui aussi fin, ce qui m’intrigue beaucoup quant à la suite, qui apparait vouloir se dérouler dans une réalité différente, un peu plus orientée vers le suspense. Intéressant!


Tome 2, 2020, 290 pages. 

86696188_207324647052986_8721024041915252736_n

Tout comme le premier tome, j’ai lu celui-ci en peu de temps. Trois jours pour être exacte. Toutefois, la première moitié m’a moins accrochée. Alors qu’à la fin du premier livre on nous laisse supposer que le rôle de la protagoniste prend fin, on la retrouve dès le début de cette nouvelle histoire… pour finalement la reperdre un peu plus loin, et ce jusqu’à la fin du roman. J’en suis venue à me questionner sur la pertinence de sa présence et cela m’a en quelque sorte déplu.

Cela dit, à partir de la deuxième moitié, j’ai vraiment retrouvé l’intrigue qui m’avait plu lors de ma première lecture. L’histoire de Michael se dénoue enfin, et le personnage de son meilleur ami, Sami, prend une place très importante et signifiante. D’ailleurs, le dénouement est très touchant!

Bien que la situation finale nous laisse supposer qu’il pourrait y avoir un autre tome, je ne suis pas certaine que je serais une des premières lectrices. Je ne suis pas une fan de séries, particulièrement lorsque celles-ci n’ont pas de sens particulier. Avec le protagoniste qui comprend finalement ce qui lui est arrivé, une suite à ce roman serait, à mon avis, de trop. Même si j’ai beaucoup apprécié l’écriture de l’autrice ainsi que ses personnages, je ne serais pas prête à continuer de m’accrocher. Ce tome conclut donc très bien, pour moi, Entre réalités, que je vous recommande chaudement!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s