En février, j’adopte la lecture prédodo!

Le dry january tirant à sa fin et le « février sans alcool » tentant de pointer le bout de son nez, j’ai envie de profiter de la vague des défis mensuels pour vous en proposer un littéraire. Comme les mois sans alcool souhaitent nous faire adopter de nouvelles habitudes – paraitrait-il d’ailleurs que les trois semaines nécessaires sont un mythe et qu’en réalité, ça en prendrait pas mal plus que ça!, c’est ce que je vous propose avec mon défi tout simple, mais qui vous fera un plus grand bien.

Si, comme moi, vous n’êtes déjà pas des adeptes de l’alcool (disons qu’en plus, dans ma situation, ça fait plus d’un mois que dure le « défi ») et que vous souhaitez vous lancer un objectif littéraire, je vous propose ceci : « En février, j’adopte la lecture prédodo! ».

En quoi ça consiste?

Rien de plus simple et de très recherché : on se donne la mission de prendre le temps de lire un peu chaque soir, avant d’aller se coucher. Que ce soit au lit, sur le divan ou sur sa chaise préférée, on troque nos écrans pour le papier…ou la liseuse! Vous pouvez lire un chapitre ou trois pages ou lire un album à votre enfant, tant que, tout de suite après ce moment de lecture, ce soit l’heure du dodo!

Au fil des jours ou des semaines, je vous propose également de remplir le petit document de suivi que j’ai créé et que vous pouvez télécharger gratuitement afin de voir les effets de ce moment sur votre routine. Si lire avant de vous coucher fait déjà partie de votre routine quotidienne, partagez-nous-en les effets et incitez votre entourage à embarquer!


En février j’adopte la lecture prédodo


Ok, mais pourquoi?

Personnellement, la lecture pré-dodo fait partie de ma routine depuis un bon moment. Peu importe l’heure à laquelle je vais au lit, j’essaie de lire au moins un chapitre avant de fermer mes yeux. Cela me permet de faire le vide et de m’apaiser. La stimulation faisant partie de notre quotidien, cette période de lecture m’éloigne de toute distraction et me ramène à moi.

Lire avant de dormir vous ensommeille?

Tout d’abord, tant mieux! Ce n’est pas nécessaire que ce moment soit long. Il peut durer cinq minutes si c’est le maximum que vous atteignez… Et si ces cinq minutes ne vous satisfont pas, pourquoi ne pas délaisser la télé et votre tablette plus tôt pour gagner vos couvertures et votre lit avant que vous ne tombiez dans les bras de Morphée?

Alors, qui embarque?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s