L’ogre et l’enfant

Magali Laurent, éditions Bayard Canada, collection Crypto, 2019, 237 pages.

Alors que Nathan a une rencontre prévue avec une ancienne amie, il se rend compte qu’une fillette de cinq ans se cache dans sa voiture. L’enfant, qui tente de se protéger des crises de sa mère, cherche du réconfort dans la Mustang rouge. Le périple de Nathan se voit alors complètement chamboulé.

Le début du roman est très fort. On nous lance déjà dans une scène de violence domestique, en plus de nous laisser comprendre la signification de l’ogre, image qu’on retrouve autant chez la petite fille, Alice, que chez l’adolescent, Nathan. Les deux jeunes se découvriront donc des points communs insoupçonnés.

« Les ogres sont partout et ils guettent. La déprime. La maladie. La mort. Les responsabilités. Ils se nourrissent d’espoirs juvéniles jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une miette. » (L’ogre et l’enfant, p.30).

La force du roman se situe à mon avis dans cette relation que bâtissent les deux jeunes alors qu’ils ne sont, à la base, que de simples voisins. Nathan, très centré sur ses problèmes, sur son ogre à lui, ne se rend pas compte – ou à peu près pas – que sa voisine est, elle aussi, aux prises avec un ogre. Une belle complicité se crée entre les deux personnages, auxquels on s’attache rapidement. Le personnage de Mélanie, quant à lui, vient tempérer la douleur que ressentent les deux autres. Je ne dirais pas qu’elle est finalement la troisième roue du carrosse, mais bien les petites roues de la bicyclette de celui qui apprend à pédaler.

Bien que l’intrigue traine parfois en longueur, on cherche à savoir comment se dénouera toute cette histoire, comment survivra la petite Alice et quels sont les secrets de Nathan. Je crois aussi que les personnages auraient pu être davantage développés, particulièrement celui de Nathan, qu’on suit tout au long du roman et qui vit avec une lourde détresse. Bref, il s’agit d’un roman assez lent, mais tout en mystères.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s