L’après…

Émilie Ouellette, éditions Petit homme, 2020, 225 pages.

Note : 4 sur 5.

Dans le monde entier, un virus a décimé toute la population adulte. Ne reste plus que les enfants et les adolescents. Regroupé‧e‧s par famille ou par clan, ils‧elles tentent de survivre malgré la faim et le manque de ressources. Margot, Skye, Karim et leurs cadet‧te‧s ont réuni leurs forces afin de survivre à ce manque de ressources, particulièrement face à la bande de Vincent.

Il s’agit sans aucun doute d’un roman riche en rebondissements. L’autrice, Émilie Ouellette, plonge ses personnages dans des revirements de situation, nous laissant ainsi, à leurs côtés, incapables de faire confiance à qui que ce soit. La diversité des personnages est aussi une des belles forces du roman (quoique certains sont développés aux extrêmes, comme Vincent, qui est très, très colérique et impulsif). Malgré leur nombre plutôt important, on reconnait aisément qui fait partie de quelle bande. Cela dit, il est difficile de reconnaitre les ennemis, puisque chacun‧e semble avoir sa motivation secrète…

Il est certain qu’en temps de pandémie, un livre postapocalyptique qui nous plonge dans l’après d’un virus mortel peut sembler redondant. Toutefois, mises à part les quelques pages qui situent les débuts de la pandémie ainsi que le décès des parents de nos personnages, on se détache quelque peu de l’ambiance postapocalyptique traditionnelle et clichée. Ici, on se retrouve avec des personnages d’enfants et d’adolescent‧e‧s qui tentent de survivre avec le meilleur de leurs connaissances. Bien que certain‧e‧s cherchent le pouvoir absolu, on ne tombe pas trop dans la guerre de pouvoir. C’est un roman qui est, à mon avis, bien dosé en toutes parts.

« Chacun d’eux a perdu ses parents et parfois de grands frères ou de grandes sœurs. Ils connaissent la sensation de ne plus avoir aucun repère. Ils savent l’effet que ça fait lorsque l’univers bascule du tout au tout. » (L’après, p.145)

Bref, il s’agit d’un livre qui plaira aux jeunes lecteur‧rice‧s avides de rebondissements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s