Nous étions les reines

Laurie Elizabeth Flynn, Éditions de l’Homme, 2021, 387 pages.

Note : 4 sur 5.

Dix ans après le drame qui a eu lieu alors qu’elle était à l’université, Ambrosia reçoit une invitation à des retrouvailles. Tentant d’oublier qui elle était pendant ses études, elle cherche à faire fi de cette invitation. Cependant, le passé rattrape bien vite le présent et les secrets menacent d’être dévoilés.

Ce roman n’était rien de moins qu’obsédant. Comme Ambrosia qui est sous le joug de Sully, on est pris dans les griffes des deux filles manipulatrices prêtes à tout pour obtenir ce qu’elles – ou qui elles – veulent. Les personnages sont habilement décrits, nous permettant de pénétrer dans ce thriller psychologique captivant. Les deux filles (mais aussi les autres personnages secondaires) sont en constante quête de reconnaissance, de popularité, d’ambition. La jalousie et l’amitié toxique font de cette histoire haletante un réel page-turner.

L’alternance des chapitres entre le présent et le passé (au moment de l’entrée d’Ambrosia à l’université, et donc au moment du drame) crée un fil conducteur qui n’en révèle jamais trop à la fois. On vogue sur plusieurs hypothèses, nous laissant imaginer toutes sortes de drames, mais aussi de dénouements.

Dans ce type de récit un peu plus centré sur le suspense, il est rare que je m’attarde à l’écriture ou que celle-ci me marque. Toutefois, dans son roman, Laurie Elizabeth Flynn parvient à imposer une atmosphère malsaine avec une plume imagée qui rend l’ambiance encore plus déroutante.

« À Wesleyan, chaque fois que nous approchions d’une meute de garçons, le même scénario se répétait. J’hésitais, comme si le troupeau compact de leurs corps réunis était impénétrable, et je disais :

– En meute, comme ça, ils peuvent tout se permettre.

 […]

– On est ensemble, nous aussi, et on est bien pires. » (Nous étions les reines, p.216)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s