Présages

Lisanne Rheault-Leblanc, éditions Del Busso, 2020, 202 pages.

Note : 4 sur 5.

Les présages, ce sont des signes qui nous permettraient de prédire l’avenir. C’est cette prémisse qui guide l’ensemble des nouvelles de ce recueil.

J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ces nouvelles tout aussi différentes les unes que les autres. Leur fil conducteur étant la prémisse proposée dans le titre de chacune des nouvelles, les histoires elles-mêmes nous menaient dans divers sentiers. J’ai toutefois trouvé que la solitude incombait à plusieurs personnages (était-ce voulu ou était-ce une pure coïncidence, un thème inhérent à l’autrice? Un des merveilleux mystères de l’écriture!), attachant chacun‧e d’eux‧elles à ce présage qui pourrait changer le cours de leur existence.

Outre le plaisir de dénicher le présage dans la nouvelle (et ce n’est pas toujours une présence qui correspond exactement au sens du présage, il faut parfois chercher plus loin – je pense notamment ici à la nouvelle « Le basilic rend la parole à qui l’a perdue »), j’ai apprécié la plume de l’autrice, ses phrases très imagées et ses références culturelles (allô les références aux contes traditionnels dans la nouvelle « Emprisonnée dans un miroir, la pleine lune dévoile l’avenir », qui est une de mes préférées!).

« Tu penses à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang. La beauté d’un cadavre. Pour l’heure, tu es la femme vide. Invisible. Transparente. Au travers de ta silhouette, la ville te tient compagnie. Elle a un air de fin du monde avec ses rues inondées, luisantes, qui ressemblent à des rivières noires peu profondes. L’idée d’un déluge pour laver et tout recommencer te plaît énormément. Noé a manqué une belle occasion d’en finir avec ce monde. » (« Emprisonnée dans un miroir, la pleine lune dévoile l’avenir », dans Présages, p.28)

Bref, il s’agit d’une lecture fort agréable, qu’on découvre avec plaisir et qui pourrait sans aucun doute être pertinente pour l’enseignement de la nouvelle littéraire en 4e secondaire. Comme l’a soulevé Christine (@fabulations.duneprofdefrancais), ce recueil est très inspirant pour faire écrire nos élèves!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s