L’équilibre

Cassie Bérard, éditions La Mèche, 2021, 277 pages.

Note : 3.5 sur 5.

Le régime de l’équilibre devrait convenir au peuple. C’est lui qui l’a élu, c’est lui qui a le pouvoir. Mais est-ce réellement avoir le pouvoir que de devoir accepter qu’on installe une prison dans sa cour arrière? Être responsable d’un prisonnier, d’assurer à la fois sa survie et sa surveillance?

J’aime particulièrement les dystopies. Celle-ci, avec son idée de justice un peu détraquée, de pouvoir exagéré, m’interpelait beaucoup! Bien que j’aie été conquise par le principe de cette société et que j’avais hâte de découvrir comment celui-ci s’appliquerait, je ne peux pas dire avoir été complètement conquise par le roman lui-même.

Je crois que ce qui m’a moins plu dans cette histoire est le fait qu’on change souvent de point de vue. Certes, cela nous permet de voir comment différentes personnes vivent avec le régime de l’équilibre, mais ça m’a aussi perdue vu le nombre de ces personnages qui étaient, au final, peu décrits. Difficile pour moi de m’y attacher et de suivre le fil principal du récit qui regroupe les diverses évasions.

Il est cependant très intéressant de questionner le système carcéral imposé dans cette société, mais aussi de le comparer au nôtre. On réfléchit aussi beaucoup à la responsabilité civile et à sa part d’importance.

« Si des mesures ont besoin d’être révisées, ne nous attaquons pas aux actes de langage, peste-t-il intérieurement. Laissons les prisonniers parler. Laissons-les rire, laissons-les entretenir une conversation, ressentir de la sympathie, de la colère. Le partage, on le sait, forge la bienveillance des uns envers les autres. Faut-il vraiment apprendre cela aux dirigeants d’un parti qui se veut démocratique? »

L’équilibre, p.108

J’ai été un peu déstabilisée par la fin, que j’ai trouvée inachevée. J’aurais aimé qu’on me dirige plus vers une fin ouverte ou vers plus de certitudes. Peut-être y a-t-il un élément que j’ai mal compris qui m’a empêchée de voir le dénouement de manière plus claire.

Malgré tout, cela reste un roman franchement intéressant. Un livre que je garderai pour inspirer certaines réflexions en classe, pour travailler la réaction ou l’argumentation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s