Des albums de Noël pour le secondaire

On ne se le cachera pas, déjà que les albums peinent à se tailler une place auprès des ados, les albums de Noël qui parviennent à rejoindre un lectorat du secondaire semblent se faire encore plus rares. Cela dit, avec bien des recherches et bien des lectures, j’en ai tout de même quelques-uns à vous proposer qui, malgré leur public cible plus jeune, peuvent être pertinents aussi au secondaire.

Les arbres de Noël, Géraldine Elschner et Stéphane Girel, éditions L’élan vert.

Certes, l’histoire de cet album n’est pas la plus intéressante. On y suit une petite famille qui décide de prendre la route malgré la tempête hivernale et qui, par malheur, s’éloignera du chemin. Rien d’extraordinaire ici, pas de fin surprenante ou émouvante. L’intérêt de cet album en fait se situe dans son inspiration. Il s’agit d’une histoire rédigée à partir d’une peinture de Claude Monet. Vous me voyez venir? Un titre intéressant pour déclencher une inspiration pour l’écriture d’une histoire de Noël!

La trêve de Noël, Michael Morpurgo et Micheal Foreman, éditions Gallimard jeunesse.

Plus près du roman que de l’album vu la place prépondérante du texte, on se plonge ici dans la Première Guerre mondiale, le jour de Noël. À travers une lettre que retrouve le narrateur dans un tiroir de son bureau, on revit la trêve qui a eu lieu le jour de Noël. La fin très émouvante vient clore cette histoire inspirée d’un fait réel.

Quelqu’un m’attend derrière la neige, Timothée de Fombelle et Thomas Campi, éditions Gallimard jeunesse.

Du même format que le livre précédent, cette histoire touchante nous présente trois personnages complètement différents qui, malgré leur solitude, verront leur destinée se croiser. Une belle lecture qui nous permet, en même temps, de découvrir la plume de Timothée de Fombelle!

L’arbre de Noël, Delia Huddy et Emily Sutton, éditions des Éléphants.

Dans cet album, c’est le personnage du sapin qu’on suit tout au long du récit. Rejeté à cause de son manque de vitalité, le petit sapin saura toutefois faire le bonheur d’un jeune itinérant. Grâce aux chances qu’on lui accorde, il aura la possibilité de s’évanouir. Une lecture fort intéressante pour montrer que les personnages principaux ne sont pas obligatoirement des humain.es.

Casse-noisette, Valeria Docampo, éditions Alice jeunesse.

Sublimement illustré, cet album est un ajout intéressant pour faire connaitre le conte de casse-noisette. Pourquoi, en plus, ne pas en faire la lecture en faisant découvrir les chansons du ballet ainsi que des extraits du spectacle? De quoi créer une immersion complète dans ce classique!

Le Noël de Marguerite, India Desjardins et Pascal Blanchet, éditions la Pastèque.

Encore une fois très émouvante, cette histoire nous partage les anxiétés d’une ainée face à sa vieillesse. Très craintive qu’il lui arrive quoi que ce soit, elle préfère rester seule chez elle pendant les fêtes. En plus d’aborder la solitude des ainé.es, l’album permet d’aborder l’anxiété liée aux fêtes.

Le Noël de Maître Belloni, Hubert Ben Kemoun et Olivier Desvaux, éditions l’Élan vert.

Dans cet album, ce sont les personnages des contes (qui sont en fait les marionnettes créées par Maître Belloni) qui sont les héros. En partageant une part d’eux-mêmes, ils parviennent à sauver leur maître. Je vois un grand potentiel avec cet album en 3e secondaire, notamment pour la présence des personnages de contes, mais surtout pour sa fin qui rappelle la légende, puisqu’on nous explique d’où vient la tradition de faire bruler une buche dans le foyer.

Soda mousse, Mélanie Jannard et Agathe Bray-Bourret, éditions de la Bagnole.

Cet album aux couleurs vives nous laisse rencontrer un personnage différent qui vit avec certaines difficultés intellectuelles (quoique ce n’est jamais mentionné, on peut alors travailler l’implicite avec les élèves). On s’attache rapidement à Richard, à sa naïveté et à sa capacité de voir le beau partout. C’est un magnifique album qui nous permet de prendre conscience que les bonheurs les plus petits sont parfois les plus importants.

Un Noël pour le loup, Thierry Dedieu, éditions du Seuil jeunesse.

Cet album, c’est ma toute dernière découverte. On y suit le personnage du loup (classique personnage du conte!) qui souhaite inviter les autres animaux de la forêt à réveillonner. Cependant, vu sa réputation, personne n’est prêt à fêter à ses côtés. Le loup organisera tout de même sa fête, montrant aux autres que les stéréotypes qui l’entourent ne le définissent pas. Je vous laisse découvrir la fin par vous-mêmes, mais sortez vous mouchoirs!


Alors, lequel lirez-vous avec vos élèves d’ici les vacances?

3 Comments on “Des albums de Noël pour le secondaire”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s