As-tu peur du loup?

Véronique Drouin, Bayard Canada, 2022, 143 pages.

Note : 4 sur 5.

Alors que ses parents partent pour la fin de semaine, Margot doit endurer la présence de son demi-frère pour la garder. Pour éviter de le croiser, elle s’aventure dans le bois derrière chez elle avec ses pinceaux et son aquarelle. Rapidement, sa séance de peinture est interrompue par une meute de loups qui ne souhaite qu’une chose : la dévorer.

J’ai toujours hâte de lire Véronique Drouin. J’aime sa manière de décrire pour que l’horreur soit juste assez présente, qu’on ressente l’angoisse dès les premières pages. Ce roman n’a pas fait exception. En presque 150 pages, elle a réussi à créer une atmosphère oppressante avec la meute de loups. Le graphisme du roman vient aussi jouer dans le même sens avec les pages qui s’assombrissent et qui deviennent toutes noires au milieu du livre. Ce n’est pas une lecture aussi saisissante que Rivière-au-Cerf-Blanc ou Détox, qui vont dans les descriptions très imagées et sordides, mais elle n’y va pas de main morte non plus. Les créatures n’hésitent pas à attaquer!

J’ai particulièrement aimé le développement psychologique des personnages. Ce que vivent Margot et son demi-frère vient sceller leur relation. Dans le noir, les masques tombent, les émotions s’échappent. C’est vrai et ça nous éloigne quelques instants de la peur ressentie à cause de la meute.

«Malgré les larmes qui roulent sur ses joues, elle choisit de se montrer agressive. Elle crache, et siffle, et feule dans leur direction. Elle jure, et rugit, et vocifère. À son tour, elle imite une redoutable Chimère même si sa voix se casse à quelques reprises.»

As-tu peur du loup?, p.29

Encore une fois, Véronique Drouin parvient à accrocher son lectorat du début à la fin, tout en lui proposant une évolution dans les personnages, et ce, en moins de 150 pages. J’ai aimé le lien qu’on pouvait faire aussi entre les prédateurs-loups et les prédateurs-humains, qui s’attaquent à Margot en l’intimidant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s