Une bibliothèque de classe

Je me souviendrai toujours ces mots d’Yves Nadon (enseignant au primaire et éditeur des 400 coups) qu’a rapportés un de mes professeurs à l’université : « on ne penserait jamais faire une classe de sciences sans laboratoire, sans bécher, sans comptoirs. Alors pourquoi une classe de français qui n’a pas l’air d’une classe de français c’est normal? » (notez ici que c’est un résumé et une reformulation des propos d’Yves Nadon) C’est un fait. Pourquoi le local de français a-t-il l’air d’un local bien ordinaire? Pourquoi le seul matériel auquel nous avons accès est le dictionnaire ou le Bescherelle? Le cours de français ne se résume pas qu’à y chercher des mots ou à savoir bien écrire ses verbes conjugués. On veut aussi y faire découvrir des auteurs, des genres, des livres.  

Questions de budget, d’espace, de classe qui ne nous appartient pas… Ces raisons sont toutes légitimes. Mais je crois qu’on possède tous chez soi ou que nous sommes tous capables d’avoir de beaux livres qu’il serait possible de présenter, de prêter ou de lire à ses élèves.

La même année où j’ai entendu ces propos d’Yves Nadon, j’ai assisté à une conférence de Sophielit où elle mentionnait l’importance de mettre les élèves en contact avec les livres. Elle soulevait les contraintes énoncées plus haut. Sa solution? Trainer ses livres dans un chariot. Il y a toujours un moyen de s’adapter. À partir de ce moment, j’ai commencé à me procurer de plus en plus de livres pour la jeunesse dans le but d’avoir une bibliothèque de classe bien garnie. Je suis consciente que ce n’est pas dans les moyens de tout le monde. Mais si vous êtes capables d’acheter ne serait-ce qu’un nouveau livre par étape que vous pourriez présenter à vos élèves, vous aurez, avec les années, une belle banque qui saura piquer la curiosité de quelques-uns.

dscn1530

L’essentiel de la nécessité d’avoir une bibliothèque de classe réside à mon avis dans ces mots de Sophielit : « il faut d’abord qu’il n’y ait aucun effort à faire pour accéder à la lecture. » (Propager le plaisir de lire chez les élèves, Sophie Gagnon-Roberge, p.2) Une bibliothèque dans l’école c’est extraordinaire, mais chercher dans des rangées de livres n’est pas tentant pour tous les élèves. Ni se déplacer jusqu’à la bibliothèque quand il reste quinze minutes au cours et que l’élève a terminé le travail. Des livres à proximité, ça attire les curieux. Si vous n’êtes pas convaincus, je vous invite à vous procurer le cahier Propager le plaisir de lire chez les élèves, qui vous donnera une tonne de trucs pour valoriser la lecture et piquer la curiosité des jeunes dans vos classes. Et si vous êtes convaincus, qu’attendez-vous pour commencer à remplir cette bibliothèque maintenant? Avec ces livres à proximité, peut-être donnerez-vous à un élève la chance de lire un livre auquel il n’aurait pas eu accès avant.

CONCOURS!

dscn1544

Grâce à la générosité des éditions Québec Amérique, Guy Saint-Jean, De Mortagne et C.A.R.D, vous courez la chance de gagner un ensemble de livres pour bien démarrer votre bibliothèque de classe. Plusieurs bijoux se cachent dans cette liste. Des livres à découvrir pour vous-mêmes et à partager sans retenue à vos élèves.

Pour participer vous devez :

  • Être enseignant en français au secondaire (ou étudiant en enseignement de français au secondaire)
  • Résider au Québec
  • Inscrire en commentaires sous l’article ici ou sur la publication Facebook qui y est reliée quel livre est pour vous un incontournable dans une bibliothèque de classe. (Pour moi ce serait Eux de Patrick Isabelle, un vrai coup de cœur!)
  • Le concours prendra fin le 24 février 2017. La personne gagnante sera contactée par courriel ou message privé et annoncée sur ma page Facebook, et aura 7 jours pour me donner ses coordonnées.
  • Bonne chance! N’hésitez pas à partager. Qui sait, si c’est un ou une de vos collègues qui gagne, peut-être partagera-t-il?

141 Comments on “Une bibliothèque de classe”

  1. Même s’il a été publié en 1998, le roman Côte-des-Nègres de Mauricio Segura reste brûlant d’actualité. J’enseigne en milieu multiethnique, et ce roman m’a permis d’aborder la notion d’identité culturelle avec mes élèves de troisième secondaire. Par ailleurs, les segments narrés au « tu » rendent le roman super intéressant au niveau de la forme. Mes élèves l’ont adoré!

    Aimé par 1 personne

  2. C’est difficile de choisir un coup de cœur, mais Marie-Tempête est une bonne série qui donne le goût de lire. J’ai plusieurs incontournables comme la série de Marie Gray, les Harry Potter et bien d’autres…

    Aimé par 1 personne

  3. Vraiment beau concours! Il est très intéressant de lire les titres mentionnés. Pour ma part, j’ai adoré la trilogie Marie-Tempête. Présentement, mes élèves (4e sec.) lisent La chute de Sparte de Biz et c’est un coup de cœur pour plusieurs!

    Aimé par 1 personne

  4. La question impossible! Je vais y aller avec « Ma raison de vivre » par Rebecca Donovan, mais « L’été où je suis devenue jolie » est difficile à battre également. Ce récit est touchant, déchirant, pudique… Les élèves l’adorent!

    Aimé par 1 personne

  5. Comme chaque élève a sa personnalité, son style et ses goûts, il m’est difficile de faire un choix! La collection Tabou devient l’incontournable puisqu’elle informe nos jeunes des « mal être » de la société.

    Aimé par 1 personne

  6. Difficile de se prononcer sur un seul livre. J’aime bien travailler Le Passeur de Lois Lowry avec mes élèves de deuxième secondaire. Le roman Hò est aussi très intéressant, surtout pour les groupes de sport dans lesquels il y a plus de garçons. Bref, je pourrais nommer plusieurs livres, puisque chaque type d’élève a un style de roman qui lui plaira. D’où la pertinence d’avoir une bibliothèque dans sa classe. J’aimerais beaucoup garnir la mienne!

    Aimé par 1 personne

  7. En effet, une bibliothèque représente un incontournable. Je commence maintenant à organiser tout cela. Mon roman: « Oscar et la dame rose ». J’adore aborder ce roman avec les élèves.

    Aimé par 1 personne

  8. Belle idée ce concours! Je viens de terminer L’écrivain public de Michel Duchesne. Pas mal chouette pour sensibiliser mes grands de cinquième secondaire à l’analphabétisme fonctionnel et à différents enjeux sociaux. Parfois drôle, parfois touchant, coloré, vrai.

    Aimé par 1 personne

  9. Bravo pour tout ce que vous faites, j’admire votre superbe travail, c’est très inspirant pour nous, les enseignants. Pour mes élèves de cinquième secondaire, j’opterais pour Chercher Sam de Sophie Bienvenu ou C’est pas moi je le jure de Bruno Hébert. Merci pour ce beau concours!

    Aimé par 1 personne

  10. Merci pour ce beau concours! Évidemment, j’ai aussi beaucoup de difficulté à choisir, mais ces dernières années, une série a été particulièrement populaire auprès de mes jeunes ados (et je l’ai comprend parfaitement!). Il s’agit des NécroPaulo de Philippe Alexandre.

    Aimé par 1 personne

  11. Pour le 4e secondaire, j’aime bien Ces enfants d’ailleurs d’Arlette Cousture. Il y a tellement d’autes suggestions à partager ! Tout dépend du style qu’on veut faire découvrir. Je vous remercie pour ce concours.

    Aimé par 1 personne

  12. J’aime beaucoup Eric-Emmanuel schmidt. Récemment, j’ai fait découvrir Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran à mes élèves de quatrième secondaire. Le titre ne les inspirait pas, mais ils ont adoré! Et quel plaisir ce fut de discuter ensuite avec eux de la différence et de la tolérance. Deux sujets pas mal d’actualités 😉

    Aimé par 1 personne

  13. Je crois que pour donner la piqûre aux élèves mon choix s’arrêtera sur « Harry Potter à l’école des sorciers » en première secondaire (à lire à la rentrée). La nouvelle génération connait plus le film que le roman. Les élèves de première secondaire peuvent s’identifier aux protagonistes qui entrent dans une nouvelle école, comme eux. Je suis fière de mes élèves lorsque ceux-ci me mentionnent qu’ils sont rendus au 4e tome…Certains se rendent même au tout dernier, publié à l’automne dernier.

    Aimé par 1 personne

  14. Bien que ce soit plus pour le secondaire, j’enseigne en 6e année et je crois pouvoir trouver des idées pour mes élèves plus avancés en lecture ou des suggestions pour la fin de l’année. J’ai lu le roman Sept Comme Setteur de Patrick Senecal. Peut-être trop facile ou simple pour le secondaire…ou une suggestion pour les plus faibles… Sinon, Les romans de Dominique Demers sont des incontournables.,,

    Aimé par 1 personne

  15. J’ai adoré faire lire à mes élèves « Le garçon au pyjama rayé ». Je trouve que ça ouvre leur horizon sur une autre réalité et sur des événements historiques qui font partie de l’histoire !

    Aimé par 1 personne

  16. Dans une catégorie un peu plus fantastique, C.C. Hunter a réussi à m’accrocher tout au long de sa série « Nés à minuit » et je sais que plusieurs de mes élèves ont adoré. Sinon, les bons vieux romans de François Gravel, comme la série Sauvage, sont encore gagnants chez les garçons. Étant enseignante depuis 12 ans et toujours à contrat seulement, je serais ravie de remporter ces livres que je ferais voyager avec moi. Merci pour ce concours et bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

  17. Il y aurait des milliers de livres que je trouve essentiels dans une classe et que je voudrais que mes élèves lisent. J’ai lu Eux et ce fut un immense coup de coeur pour moi aussi. J’aimerais beaucoup le faire lire à des élèves lorsque j’aurai la chance de choisir les livres que je mettrai au programme de mon cours. Sinon, j’aime beaucoup C’est pas moi, je le jure! de Bruno Hébert, La chute de Sparte de Biz, j’adore la série Tabou et toutes les bd Paul.

    Aimé par 1 personne

  18. Encore un excellent article! Je me reconnais un peu dans ce « professeur de l’université » 😉 Bravo pour ce blogue qui fait maintenant partie des suggestions de ressources Internet en littérature pour ados dans le cadre de mon cours!

    Aimé par 1 personne

  19. Quel beau concours! J’ai beaucoup aimé Eux, mais je crois qu’il faut accompagner les élèves à cause de la fin intense, c’est aussi ce qui est recommandé par les bibliothécaires de ma c.s. Sur le même thème, je suggère Le cri de Martine Latulippe. Mes élèves de 1 ère secondaire l’ont beaucoup aimé et la fin est très bonne! Dans mes derniers coups de cœur, il y a aussi Zazie et L’élite.

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, j’ai lu Le cri récemment et je l’ai beaucoup apprécié aussi. Il passerait sans doute mieux auprès des élèves. Je prévois lire Eux à mes groupes de 3e secondaire bientôt, je m’assurerai de bien les accompagner. Bonne chance pour le concours!

      J'aime

  20. Un seul incontournable ? Difficile ! BD : Maus
    SciFi: La série Red Rising que les garçons adorent !
    Fantastique : Le combat de l’hiver
    Dystopie: la déclaration
    Historique : Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre

    Je pourrais continuer longtemps ! J’adore la littérature jeunesse.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s