Le programme

Sandra Dussault, éditions Québec Amérique, Montréal, 2018, 437 pages.

Après avoir commis un acte irréparable, Victor se retrouve dans une forêt des plus mystérieuses où deux jeunes hommes l’attendent pour l’emmener dans un lieu reculé. Plusieurs éléments semblent improbables à cet endroit, notamment le fait qu’aucun adulte n’y vive. Victor ne comprend rien et personne ne veut répondre à ses questions, jusqu’à ce qu’il rencontre quelqu’un dans un rêve qu’il fait régulièrement.

Il est difficile de résumer ce roman sans dévoiler les intrigues. C’est le genre de livre qu’il faut lire pour comprendre. Et ça, on n’y arrive pas rapidement! L’auteure, Sandra Dussault, m’a tenue en haleine du début à la fin. Même si le livre fait plus de 400 pages, aucune n’est de trop à mon avis. On en découvre un peu plus sur le « programme » en même temps que Victor, le protagoniste. Le mélange entre le rêve et la réalité (?) sait dévoiler une bribe à la fois, de manière à garder le suspens.

J’ai grandement apprécié les personnages, quoique certains restent très mystérieux. On sait ce qui les unit, mais on ne sait pas quelle est la raison exacte de leur arrivée dans la forêt. Cela vient donc ajouter un petit plus au suspens qui laisse déjà le lecteur en haleine. Bien que certains sont détestables, d’autres ont une carapace moins épaisse et réussissent à gagner notre sympathie.

Je ne pourrais vous en dévoiler plus. Il vous faudra lire ce roman pour mieux l’habiter. C’est exactement ce que j’ai ressenti pendant ma lecture : j’ai été habitée par ces rencontres improbables, ces inventions incroyables et ce programme irréductible. C’est une histoire qui se lit rapidement, mais qui nous habite entre chacune des pages tournées. Comme Victor, on finit par être contrôlé.

Vous pouvez commander le roman et encourager les librairies indépendantes du Québec en cliquant ici.

« Mon cher Bleu, il faudrait que tu comprennes que nous ne sommes que des condamnés à mort. Que l’on meure maintenant ou plus tard, ça ne change rien pour l’organisation. » (Le programme, p.217-218)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s