Parlons : adolescence (3e secondaire)

Cette année, j’ai beaucoup axé ma planification autour de thématiques. Cela me permet de mieux orienter mes choix de textes et d’activités, mais aussi de créer un lien assez clair entre tout ce qu’on voit. Au retour des fêtes, avec mes élèves de 3e secondaire, j’ai mis de l’avant l’adolescence. Je partage avec vous ce que j’ai utilisé au courant de ce mois.

Pour le texte explicatif

Comme nous commencions la théorie sur le texte explicatif, j’ai mis ensemble des textes explicatifs (trouvés sur le net) abordant l’adolescence et ses problèmes. Ainsi, j’ai pu faire pratiquer l’annotation à mes élèves. Nous avons lu et annoté deux textes ensemble, pour qu’ils puissent, par la suite, être en mesure de repérer les causes, les conséquences et les procédés explicatifs. Je me servirai également de ce recueil pour faire repérer à mes élèves les groupes de mots qui introduisent les différents procédés afin qu’ils aient plus de facilité à les intégrer dans leur texte.

RECUEIL_Adolescence

Pour la grammaire : la phrase subordonnée

Si vous n’avez pas vu passer mon projet Pourquoi les ados ont envie de gueuler? sur le blogue dans les dernières semaines, je vous invite à jeter un coup d’œil à l’article que j’ai écrit à son propos. Je me suis inspirée du magnifique album Pourquoi les filles ont mal au ventre?.

Pour les romans

Au tout début de ma thématique « adolescence », j’ai fait lire Jeanne Moreau a le sourire à l’envers de Simon Boulerice. À la suite de leur lecture, les élèves devaient, comme le personnage de Léon, écrire une lettre à un autre adolescent. J’ai fait appel à la communauté d’enseignants-es présente sur Facebook pour trouver une classe qui accepterait d’échanger avec la mienne. Dans cette lettre, mes élèves devaient partager leur vision de l’adolescence. Ils ont par la suite reçu une réponse de leur correspondant, qui partageait, à son tour, ce qu’il pensait de cette période parfois compliquée à comprendre. Je n’ai fait aucune évaluation sur ce roman. Ce fut uniquement un prétexte pour découvrir un auteur que j’adore et pour introduire ma thématique. Ça fait du bien de lire sans être évalué!

Mes élèves ont également lu un roman de la collection Tabou. Ils ont chacun et chacune fait la lecture d’un livre différent, qu’ils ont accompagnée d’un journal de lecture. Nous avons également fait deux cercles de lecture : un au tout début, où les élèves se familiarisaient avec leurs coéquipiers et présentaient leur roman, puis un autre à la toute fin où ils présentaient leur appréciation du roman et leurs réactions face à l’histoire.

JOURNAL_Tabou

Cercle de discussion 1

Cercle de discussion 2


Je pense publier d’autres articles dans le même genre afin de vous inspirer à créer des parcours thématiques dans vos classes. Je trouve cela grandement aidant, même pour moi, car ça me permet d’orienter mes recherches. Si vous voulez partager les vôtres avec nous, n’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s