Une journée 100 % lecture

Il y a deux semaines, j’ai embarqué dans le défi que se lançait la booktubeuse MAPS sur Instagram, soit celui de faire un « 24 heures de lecture ». Comprenez-moi bien, loin de moi l’idée de faire une nuit blanche et de présumer être capable de lire toute une journée sans arrêter. Cela n’était pas le but du défi non plus. Il s’agissait plutôt de consacrer ses temps libres à lire au maximum. J’aimais le défi et étais très excitée de l’essayer.

Suis-je satisfaite du résultat? Oui, mais…

Bien honnêtement, j’ai trouvé ça difficile. Pas parce que j’ai un bébé encore jeune, mais parce qu’on est tellement habitués de faire mille choses en même temps que j’avais parfois du mal à rester dans ma lecture pendant un long moment. J’étais sans cesse tentée d’aller faire un tour sur Facebook et Instagram. D’ailleurs, j’ai « documenté » ma journée sur ma page, excuse peut-être pour lever les yeux de mon livre quelques instants, allez savoir! Bref, ce fut un défi pas mal moins évident que ce à quoi je m’attendais!

Comme j’avais déjà commencé le roman Enracinés (que je vous présenterai la semaine prochaine) la veille, j’ai poursuivi ma lecture lors de cette journée. J’avais l’ambition de le terminer assez rapidement et de lire un autre roman, mais ma lecture m’a pris pas mal plus de temps que ce à quoi je m’attendais, et ce n’est pas parce que le roman ne m’enchantait pas, au contraire!

J’ai voulu diversifier mes lectures aussi un peu, donc j’ai pris une pause de mon roman dans la journée pour lire un album avec ma fille et pour continuer ma lecture du super ouvrage Petites mains grande assiette sur la DME.

Tout cela pour dire que se consacrer à 100 % à la lecture est un défi plus coriace que ce à quoi je m’attendais, mais ça m’a fait un bien fou. Lâcher les réseaux sociaux un peu, c’est toujours positif!

Si vous avez fait le défi ou comptez l’essayer, faites-moi part de vos impressions!


Crédit photo : Jessika Brault

3 Comments on “Une journée 100 % lecture”

  1. Je n’ai plus fait ça depuis mon adolescence, je dirais même depuis mes 14 ans. Mais j’adorerais en faire un bientôt, puisque je viens de tomber en vacances et, COVID-19 oblige, que je passerai beaucoup plus de temps chez moi. J’ai l’impression que ce sera beaucoup plus difficile que dans ma jeunesse hihihi!

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore ces moments où rien d’autre n’existe que le moment de lecture. ♥ Je me coupe très facilement de tout mais je comprends que ça ne soit pas évident. 🙂 Je me suis fait un défi de ce genre (dans mon coin sans savoir qu’il existait) au début de mes vacances, comme toi ça m’a fait beaucoup de bien. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s