Bibliomaniaque et maman : plein, plein de défis littéraires

Alors que je détestais me lancer dans de gros défis littéraires mensuels ou saisonniers, que je préférais lire au gré de mes envies (et au gré de mes réceptions et achats), je remarque que j’ai beaucoup profité de mon congé de maternité pour m’embarquer dans toutes sortes de défis littéraires, et ça ne me déplait pas! La semaine passée, je partageais avec vous ma pile à lire (pàl) pour le défi livresque estival de la booktubeuse Encore1page et, en plus, je suis encore à fond dans mon défi 12 mois BD. Cette semaine, je partage avec vous mes deux défis du mois de mai, en plus de celui du mois de juin. Puis, comme chaque semaine, je fais le tour des lectures préférées de mini et de son évolution en tant que petite lectrice.

Mai en nouvelles

Tout d’abord, la blogueuse canadienne Hop! sous la couette a lancé, il y a trois ans, avec la bookstagrammeuse européenne Electra, un défi visant à inviter les gens à lire des recueils de nouvelles pendant le mois de mai. Ayant terminé mon cours sur le conteur et le nouvelliste québécois à la TÉLUQ en avril, j’ai sauté sur cette occasion pour embarquer dans le défi. Je n’ai pas lu que des recueils pendant le mois, mais en ai tout de même découvert trois complètement différents, en plus d’avoir lu celui de Suzanne Myre pour mon dernier travail.

Wapke est un collectif dirigé par Michel Jean dans lequel ne signent que des auteur‧trice‧s issu‧e‧s de la communauté autochtone. Les nouvelles d’anticipation nous permettent d’avoir leur vision d’un Québec futur, empreint des blessures du passé (et de notre présent). Je vous en reparle plus la semaine prochaine!

Présages est un recueil rédigé par Lisanne Rheault-Leblanc dont le fil conducteur est le titre de chacune des nouvelles qui annonce une tournure à l’histoire (tournure qui, parfois, nous prend par surprise). Un exercice d’écriture franchement intéressant. Je vous présente mon avis plus complet à la fin du mois!

Exit l’innocence, par Esther Croft, est un recueil de nouvelles pour la jeunesse. Chaque histoire est une entrée dans l’adolescence avec toutes les difficultés qui peuvent l’accompagner. C’est un deuil avec les beautés et la douceur de l’enfance, un œil plus aiguisé face à la vie. Personnellement, je n’ai pas été incroyablement charmée par ce recueil. Je n’ai pas embarqué plus qu’il faut dans les textes et n’ai pas été charmée par la plume de l’autrice. Cela dit, plusieurs avis sur Goodreads sont très positifs!

Mai, mois de la BD

Comme je vous en avais déjà glissé un mot, le mois de mai est sous le signe de la BD. Il s’agit d’une initiative montréalaise, mais la beauté des réseaux sociaux, c’est qu’on peut embarquer du confort de son foyer! Je vous avais donc proposé, sur Instagram, un petit défi de lecture de BD.

Pour ma part, j’ai tenté de jouer l’exploratrice en lisant plus de trois BD de trois genres différents. J’ai donc lu des BD pour la jeunesse (ce qui concordait aussi avec mon Défi 12 mois BD puisque la catégorie sur mois de mai était Jeunesse) avec Opératique, une BD pour ados sur la musique et la place qu’elle prend dans notre vie (très poétique, j’ai beaucoup aimé), La soupe aux allumettes, une BD à cheval entre l’album et la bande dessinée, très humoristique, et P’tit canard et le loup, une première BD pour les enfants qui souhaitent s’initier à cet art. J’ai également lu une BD thriller psychologique, L’homme de la situation, une autobiographie, À cœur ouvert, et une adaptation d’un roman, 1984.

En juin, je lis autochtone!

Nouveau défi qui a vu le jour cette année et qui est une initiative de l’équipe des éditions Hannenorak, il vise à valoriser les plumes autochtones du Canada. Je me suis donc préparé une énooooorme pile à lire pour juin et espère avoir le temps de faire toutes ces belles découvertes! Je vous reviendrai sur mon défi dans mon prochain article Bibliomaniaque et maman! Si vous souhaitez embarquer aussi, ne serait-ce qu’en lisant un seul livre, n’hésitez pas à partager vos lectures sur les réseaux sociaux (#jelisautochtone)

Mes autres lectures

À travers ces deux défis, j’ai tout de même pris le temps de lire autre chose. Je ne peux me résoudre à lire un seul genre ou un seul style!

Découvertes : Chroniques post-apocalyptiques d’une jeune entêtée d’Annie Bacon et Atuk, elle et nous de Michel Jean.

Déception : Des bières et des femmes, Julie Myre-Bisaillon. Un roman rédigé sous forme de chroniques; un style, un univers et une plume qui m’ont moins plu, tout simplement.

La lecture de mini

Comme le mois passé, mini a ses favoris, des livres qu’elle me demande de lui lire chaque jour. Ces temps-ci, elle adore Un livre d’Hervé Tullet. Un tout-carton magique comme je me plais à lui dire. L’enfant est invité‧e à exécuter des actions (cliquer sur le bouton cinq fois par exemple) pour que la page suivante dévoile le résultat (pouf! cinq boutons sont apparus!). Un vrai succès pour ma 15 mois qui connait si bien le livre qu’elle sait les actions à poser sans que je n’aie à lui demander. Vraiment chouette aussi pour travailler la compréhension des consignes.

Je suis également très fière de la voir tourner délicatement (ok, pas tout le temps!) les pages d’albums et de livres non cartonnés. Lui laisser plusieurs livres à sa portée aura eu l’avantage de faire travailler sa motricité fine!


Voilà pour mai! On se retrouve le mois prochain pour le début des vacances!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s